Citoyenneté & solidarité - Conseil municipal - Rapport d'orientation budgétaire

Citoyenneté & solidarité
Conseil municipal - Rapport d'orientation budgétaire

Retrouvez dans cette page les orientations budgétaires 2021, qui ont été débattues lors du Conseil municipal du mardi 9 février. L’intégralité des débats est disponible en replay sur la chaine Youtube de la commune.

Cap sur les priorités de l’année 2021

 

Retrouvez dans cet article les orientations budgétaires 2021, qui ont été débattues lors du Conseil municipal du mardi 9 février.

 

L’intégralité des débats est disponible en replay sur la chaine Youtube de la commune.

 

Étudier et concerter pour un cadre de vie plus attractif

 

Au cours fil du dernier trimestre de 2020, le Conseil municipal s’est prononcé sur la réouverture de dossiers touchant au cadre de vie et à l’environnement quotidien de chacun ; notamment la révision du Plan Local d’Urbanisme et du Règlement Local de Publicité. Pour la première fois dans notre ville, la refonte des règles d’urbanisme interviendra sur la base d’un diagnostic préalable faune flore. Côté circulation, la 1ere réunion de la commission extra-municipale « sécurité circulation » du janvier 26 janvier a permis de porter les premiers débats appelés à nourrir une réflexion sur le plan de circulation. Celle-ci tiendra notamment compte des orientations présentées au plan vélo de l’agglomération. Dans quelques semaines, la commune engagera les études d’ingénierie nécessaires à la conduite de ces dossiers et à l’organisation de la concertation avec des Morsaintois.es. Parallèlement un travail de modernisation de la signalétique sera mis en œuvre.

 

Retrouver une capacité d’investissement pour les écoles

 

Gérer les priorités pour ne pas se trouver au dépourvu quand les besoins en travaux lourds se font ressentir, concerter les directeurs, les éducatives et les parents sur les priorités pour chaque école, la méthode de travail sera repensée. L’amélioration de la performance énergétique des bâtiments et à l’adaptation des cours d’école feront l’objet d’une attention particulière. En lien avec les équipes pédagogiques, une réflexion s’ouvrira sur la place des usages numériques, la création de classes mobiles et informatiques, au sein des écoles élémentaires.

 

La création de nouveaux outils pour la sécurité de tous

 

Le pôle tranquillité publique sera renforcé de nouveaux effectifs pour arriver à 5 Agents de Surveillance de la Voie Publique. Fort du rétablissement des relations avec les services de l’Etat et le Commissariat de Juvisy, la commune portera la création d’un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. Il a pour but de favoriser l’engagement d’un travail collectif autour des problématiques de sécurité propre à Morsang. Dans cette perspective la ville réalisera un diagnostic de sécurité, qui est par ailleurs un préalable nécessaire à la constitution d’un service de Police Municipale et au déploiement de la vidéo-protection. En parallèle, des expérimentations seront menées aux abords des écoles pour assurer une meilleure sécurité des enfants aux heures d’entrée et sortie de classe. Signalétiques, réflexion sur le stationnement et déploiement d’agents chargés d’aider les enfants à traverser, les écoles seront au cœur des priorités municipales.

 

Solidarités : analyser les besoins pour mieux accompagner

 

Portée par le Centre Communal de l’Action Sociale, une analyse des besoins sociaux visant à interroger les différents dispositifs d’aides proposés à Morsang mais aussi analyser les relations partenariales les acteurs publics et privés de l’action sociale permettra de prendre en compte les nouveaux besoins des Morsaintois. En matière d’aide alimentaire, l’expérimentation de l’ouverture de la structure municipale d’urgence « La petite épicerie » donnera suite à la création d’un projet de véritable épicerie sociale.

 

Réussir le sauvetage du château

 

Le château est une fierté, mais la préservation de ce joyau nécessite de porter une vision claire sur la place qu’il doit occuper dans le projet de ville et sur les moyens pouvant être mobilisés par la commune et ses partenaires pour le magnifier. L’urgence est à la consolidation de la structure. En 2021 la commune conduira un plan de sauvetage pour assainir les éléments de charpente et de toiture, remplacer les huisseries, et consolider l’enceinte murale du parc dans le cadre d’un dialogue de gestion avec Cœur d’Essonne Agglomération. Ces interventions nécessiteront notamment un déménagement du service culturel qui est situé aujourd’hui dans une partie en situation de péril. Cette mise hors d’eau et hors d’air réalisée viendra alors le temps de débattre des nouveaux services pouvant être intégrés au château pour ouvrir davantage celui-ci à aux Morsaintois.es.

 

Engager une approche environnementale globale dans le parc du château

 

L’ouverture de la nouvelle maison de l’environnement au sein de l’orangerie sera la première pierre d’un projet plus global de valorisation des pratiques environnementales et éco-responsables dans le parc. L’ouverture de ses jardins, la préparation d’un projet de ferme pédagogique, et l’installation d’un site de maraichage bio seront travaillés en 2021 pour apporter, à terme, des supports pédagogiques complémentaires aux activités renouvelées de la maison de l’environnement.

 

Agir pour la préservation du patrimoine arboré

 

Source de fraicheur, élément indispensable à la préservation de la perméabilité des sols, l’arbre est au cœur des actions de préservation du cadre de vie. Afin de veiller à la sauvegarde du patrimoine arboré, la municipalité sera attentive au renouvellement des espèces malades mais aussi à la préservation des spécimens concernés par les opérations d’aménagement. Dans ce cadre, dès 2021, la commune plantera un arbre à la naissance de chaque Morsaintois. Les essences seront choisies pour leurs propriétés de résistance et de bonne insertion dans leur secteur d’implantation.

 

Redonner des moyens d’action durables aux agents municipaux


Pour mettre en œuvre l’ensemble de ces projets, Morsang doit pouvoir compter une administration disposant de tous ses moyens pour fonctionner. Engagée en 2019, la réforme des 35 heures sera enfin mise en place de l’administration communale. Cela se traduira par la mise en œuvre d’une durée annuelle du travail de 1607 heures par an et par agent contre 1504 heures à 1545 heures jusqu’à ce jour.
Cette organisation sera assortie d’un plan de revalorisation du régime indemnitaire pour tenir compte de la spécificité des différents métiers comptés au sein de la collectivité et de la mise en œuvre d’un dispositif de formation. L’objectif est clair, solliciter tous les leviers organisationnels pour assurer le meilleur service public possible tout en sécurisant la carrière des agents. En 2020, la rémunération de beaucoup d’entre eux était encore composée de primes illégales.

 

Accélérer la digitalisation du service public

 

La crise sanitaire est venue confiner les activités culturelles, limiter les possibilités de rassemblement et de déplacement. Cette situation, dont l’issue semble chaque jour un peu plus lointaine, nécessite d’accélérer, de repenser la digitalisation des services publics. Les Morsaintois doivent pouvoir accéder plus facilement aux démarches administratives et à de plus larges contenus : culturels, éducatifs, … D’une manière générale, le contexte nous impose de vivre la ville autrement. Le site internet de la commune doit être le reflet de cette philosophie. Il sera reformaté pour devenir plus pratique, plus transparent et proposer des contenus accessibles, à travers notamment la création d’un vrai média numérique « Morsang TV ».