Citoyenneté & solidarité - Conseil municipal - Les tribunes

Citoyenneté & solidarité
Conseil municipal - Les tribunes

Les tribunes sont les expressions de la diversité des groupes politiques représentés au conseil municipal.

Les tribunes
Les tribunes

Les tribunes sont les expressions de la diversité des groupes politiques représentés au conseil municipal.

Tribunes du mois d’octobre 2019

La Ville fraternelle. Élus communistes, Front de gauche et Citoyens

« Allez vous faire voir à Varsovie »
M. Macron s’en est pris aux jeunes qui manifestent pour sauvegarder le climat et l’avenir de la planète. « Allez donc manifester en Pologne », leur a-t-il dit. C’est qu’il n’aime pas, mais pas du tout que, par dizaines de milliers, les jeunes lui rappellent que si la France officielle parle beaucoup, dans les actes elle fait bien peu. Alors que les experts du GIEC n’ont jamais été aussi alarmistes, le gouvernement bidouille. Pire, toujours obnubilé par le libre échangisme, il signe des accords commerciaux internationaux mortifères en conséquences environnementales. Mais que Macron se rassure, les jeunes polonais aussi manifestent. Le capitalisme et sa folie productiviste, à Paris comme à Varsovie, produisent les mêmes ravages. L’arrêté anti-glyphosate et pesticides chimiques pris par la Maire de Morsang, à l’exception des élus LR-UDI de l’opposition municipale, décidément en mal d’inspiration, a été très largement apprécié par les Morsaintois. On ne badine pas avec les enjeux de santé publique. Un tel arrêté serait tout autant apprécié par les habitants des autres villes de l’Essonne. Mais, pour le moment, rien ne vient. Le Département et sa majorité LR-UDI pourraient donner l’exemple. Mais, rien non plus de ce côté-là. Alors, celle de la Région Île-de-France ? Pas plus. C’est le calme plat. Au moins, espérons que ceux-là sauront être solidaires alors que le Préfet a jugé “illégal” l’arrêté pris par Morsang et demande à ce qu’il soit retiré. Mais rien n’est moins sûr. À ce jour, seule une centaine de collectivités ont eu le courage d’un tel arrêté. Il faut toujours des éclaireurs de l’avenir.

Marie-Claire ARASA, Jean BERTHOU, Arlette BOUCHON, Jean-Michel BRUN, Pascale GIOVANN INI, Élisabeth LEMPERRIERE, Marion LENFANT, Isabelle LEPERS, Emmanuelle LEULLIER, Céline MARSAL, Federico MONTOYA, Thibault NACHIN, Isabelle SAINT-FÉLIX, Caroline SAINT-HILAIRE, Gérard VAN LEEUW, Gaëtan ZIGA.

Élus socialistes et républicains

Depuis six mois, de très nombreux services d’urgences à l’hôpital sont en grève, et le mouvement se généralise puisque le chiffre a doublé pendant l’été dernier. L’assemblée générale du 10 septembre a voté la reconduction de la grève malgré le plan « Buzyn ». Le mouvement vient d’être rejoint par une association de médecins urgentistes, la CGT, FO, CFDT, et il y a convergence avec les personnels de l’ensemble du secteur médico-social. Le problème est global, notamment, reconnaissons-le, depuis la mise en place des 35h (partant d’un bon principe mais mal négocié). Bien sûr, il faut des réformes structurelles à moyen et long terme, mais il faut comprendre qu’elles ne règlent pas les problèmes de l’instant. 21 millions de patients passent aux urgences à défaut de pouvoir avoir un médecin traitant. Les personnels soignants souffrent physiquement et moralement de ne pas pouvoir faire correctement leur travail. Il faut traiter cela dans l’urgence. Les deux plans « Buzyn » ne le font pas : ni réouvertures de lits, ni revalorisation salariale, ni création de poste. La réforme de santé préparée semble bien floue et cela annonce rarement des choses positives. Les urgences sont l’accès au soin des plus démunis face à un système de santé qui s’effrite sur les territoires. La moitié budgétaire débloquée ira à la plateforme téléphonique de coordination du 115. Comme si une plateforme (comme une application) suffisait à résoudre les difficultés. C’est inquiétant cette vision de la société, surtout pour la santé, n’est-ce pas ?

Marie-Christine CARVALHO, Philippe DUDIOT, Stéphane GUENVER, Noémie HAZOUT, Patrice LAFAGE, Richard LAURENT, Emmanuelle MERMAZ, Emmanuel PRANAL.

Ensemble agissons pour Morsang. Élu-e-s UDI

Sécurité : on est loin du compte !
En mai dernier, le Préfet de l’Essonne a présenté aux maires son projet de réaménagement des territoires de police : toujours plus grands avec toujours moins de personnels. Le rattachement de Morsang au commissariat de Juvisy fait clairement de notre ville “le parent pauvre” de cette organisation, car la cohérence d’agglomération n’a pas été prise en compte en ne nous rattachant pas au commissariat de Sainte-Geneviève-des-Bois. Une circulaire du Préfet en date du 16 septembre fait état du déploiement sur le territoire du commissariat de Juvisy de renforts de la BAC (48 équipages). Cela pourrait être une bonne nouvelle pour notre ville, qui connaît depuis des mois des épisodes quasi quotidiens de dégradations et de vols de véhicules, si naturellement chacun d’entre nous se sent concerné et va déposer plainte au commissariat. Ainsi, les chiffres de la délinquance seront enfin pris en compte ! C’est essentiel : signalons les dégradations subies sur Morsang ainsi la municipalité cessera de dire “Il ne se passe jamais rien”. Soyez acteurs de votre destin, déposez plainte !

Marianne DURANTON, Didier CHARNET, Kahina NAIT KACI.

Ensemble agissons pour Morsang. Élues citoyennes

Représentants de parents d’élèves, être acteur dans la vie de vos enfants
Comme à chaque rentrée, il va être temps d’élire les parents délégués dans les écoles, collèges et lycées. Cette élection aura lieu le vendredi 11 octobre soit par correspondance, soit directement au sein de l’établissement de votre enfant. En tant que parents d’enfants scolarisés, vous allez recevoir via votre enfant, le nécessaire pour élire la liste des parents de votre choix. Cette élection est essentielle. En effet, pour les écoles primaires, le rôle des délégués est de vous représenter lors du conseil d’école. Pour le collège et le lycée, c’est lors des conseils d’administration, des différentes commissions et des conseils de classe qu’ils interviennent. Ils sont le relais entre les familles, les professeurs et la direction. Le conseil d’école ou d’administration donne son avis ou formule des suggestions sur tous les sujets liés au fonctionnement de l’établissement. Parents, si vous voulez que votre voix soit entendue, votez le 11 octobre.

Florence LEBOUC, Jacques PEREZ.

Élus Les Républicains

Les associations font ce qu’elles peuvent avec ce qu’elles ont !
Comme chaque année, la journée des associations marque la rentrée. On constate une fois de plus que nos infrastructures sportives sont vieillissantes ou même inexistantes. La résultante est que des activités de base telles que le basket, ou le rugby ne sont pas proposées à Morsang. De ce fait, les Morsaintois, petits ou grands voulant pratiquer ces activités doivent aller voir les villes voisines. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’activités artistiques telles que théâtre, conservatoire de musique ou de danse classique. Ceux qui trouvent leurs passions à Morsang sont contraints souvent d’accepter des créneaux horaires à minima ou même se voient opposer un refus, faute de place. Les solutions existent en dotant d’équipements sportifs les terrains qui se libèrent, mais à chaque fois le choix a été fait de densifier les constructions. Avec 100 % Morsang nous aurons comme priorité un rééquilibrage en construisant les équipements nécessaires pour accueillir dignement les Morsaintois. Venez à notre permanence 100 % Morsang , 72 avenue René-Cassin pour en parler, échanger et construire un projet de ville et de vie dès demain.

Gilles MARSOLLAS, Laurence GAUDIN.