Week-end Chanson : deux jours, trois concerts, quatre générations
Week-end Chanson : deux jours, trois concerts, quatre générations

Proposé par le service municipal des Affaires culturelles, le « Week-end chanson » demeure l’un des évènements les plus attendus des Morsaintois-es. Celui où l’on rencontre des talents confirmés, qu’on prendra plaisir à écouter.

On se souvient de la musique manouche de Govrache. Des rythmes endiablés du groupe Mon côté punk. Ou encore, pour les plus jeunes, de l’aventure rock de Lila et les pirates. Après une édition 2018 qui avait comblé le public dans les salons du Château, place cette année à la poésie, à la fête et à l’humour aussi.

Samedi 16 mars à 20h30
Les chansons d’amour au couteau, par Victoria Delarozière.- Romantisme assassin et candeur ravageuse, Victoria Delarozière chante. À ses côtés, Jo Zeugma fait vibrer sa contrebasse, Pierre Guidi fait grincer son banjo, Raphaël Dumas complète la joyeuse troupe. Entre tango, valses, rock et chanson réaliste teintés de féminisme… Bienvenue chez La Môme Java Punk ! Tarifs : 10 € et 8 €. Réservations au 01 69 72 20 30.

Samedi 16 mars à 20h30
Chansons festives, par La route des airs.- Bercé par de multiples influences, le groupe dévoile une chanson française festive et rythmée à souhait, entre riffs électriques bien amenés, soupçon de « trad » et un « swing » très présent sur la plupart de leurs chansons. Tarifs : 10 € et 8 €. Réservations au 01 69 72 20 30.

Dimanche 17 mars à 15h
Minute papillon, par Alain Schneider.- Dans ce nouveau spectacle pour les plus petits (dès 2 ans), les animaux, dans leur comportement et leurs émotions, sont ici le « terrain de jeu ». Des petites chansons animalières chantées avec humour et malice. Tarifs : 6 € et 3 €. Réservations au 01 69 72 20 30.