« L'école de la confiance » de Blanquer attise la défiance
« L'école de la confiance » de Blanquer attise la défiance

Beaucoup de monde ce mardi 2 avril à la salle des familles du Château pour la réunion d’information, à l’initiative de la communauté éducative de Morsang.

Enseignant-e-s des écoles primaires et maternelles et des parents d’élèves ont fait part de leurs inquiétudes et de leur désaccord profond avec le projet de loi Blanquer, Ministre de l’Éducation. La discussion a mis en évidence la désinformation générale autour du projet. Des articles de loi interprétables à merci et flous. Mais quelques certitudes : la maternelle mise en danger ; la possibilité de recruter des contractuels et des étudiants sans formation pour faire la classe ; le délitement du lien entre enseignants et parents avec la fusion des écoles et collèges ; le recours anti-démocratique aux ordonnances ; la liberté d’expression du corps enseignant menacée ; l’obligation pour les communes de financer les établissements privés, etc. Là où l’on devrait voir éducation et avenir, les casseurs de l’école publique y voient chiffres et économies.

À Morsang comme dans tout le pays, la journée du 4 avril s’annonce comme une puissante levée citoyenne de toutes celles et tous ceux qui agissent pour une école de la réussite pour tous. L’équipe municipale est mobilisée à leur côté.