Communiqué de Marie-Claire Arasa, première adjointe au maire
Communiqué de Marie-Claire Arasa, première adjointe au maire

JEUDI 20 JUIN 2019

Le lundi 6 juin, Monsieur le Préfet de l’Essonne réunissait les élus et Maires du Département pour les informer du nouveau cadre dans lequel la Police nationale allait se déployer en Essonne. Une vaste restructuration est en préparation. Sa mise en œuvre est prévue pour le printemps prochain.

Elle vise, en lieu et place des actuelles 14 circonscriptions de  police, à regrouper sur 6 « commissariats d’Agglomération ou de territoire » les effectifs de la Police nationale.  Aucun commissariat ne sera fermé nous a-t-il été dit. Dont acte. Mais nous verrons à l’usage. Il nous a aussi été dit que ces redéploiements se feraient sans augmentation des effectifs. Autrement dit, des territoires plus larges seront à couvrir, sans que pour autant, sur le terrain, plus de policiers soient déployés. Ainsi, le Commissariat de Juvisy se voit adjoindre les villes de Savigny et d’Athis-Mons. Mécaniquement, comment ne pas craindre un risque d’éloignement des policiers avec les réalités du terrain ? Ce sera moins de proximité de relation avec les habitants. Et donc, au final, moins d’expertise et de capacité d’intervention efficace. C’est donc une contradiction dans les termes que de vouloir restructurer à effectifs constants.

J’ai, sur tous ces aspects, interpellé Monsieur le Préfet en lui indiquant que, finalement, on faisait avec la Police nationale ce qu’on fait avec tous les services publics : « faire toujours plus avec toujours moins ». J’ai pris en référence les capacités d’accueil digne pour les femmes victimes de violences conjugales ou autres, dans les commissariats. En quoi ce redéploiement, sur un sujet crucial de société, va-t-il donner à des milliers de femmes l’accompagnement dont elles ont besoin ?

Les personnels de la Police nationale ne demandent rien d’autre que de disposer des moyens humains et matériels pour être correctement au service de la population. Nous sommes et nous serons à leurs côtés.