Communiqué à propos du chantier du T12 Express
Communiqué à propos du chantier du T12 Express

Les Morsaintois résidant au nord de la ville ont subit d’importantes nuisances sonores durant le week-end des 8, 9 et 10 mai, y compris la nuit. Après vérification, il apparaît que ces bruits sont dus à une nouvelle phase du chantier du T12 Express.

Aussitôt alertée par des habitants, J’ai pris contact avec nos interlocuteurs habituels d’Ile-de-France Mobilité pour obtenir des explications.

Île-de-France mobilités et ses partenaires ont pris la décision, pour rattraper le retard pris durant le confinement, de modifier l’organisation et le calendrier de certains chantiers. C’est notamment le cas pour les travaux de création d’un mur de soutènement du talus SNCF de part et d’autre du CD 257. Ces travaux se déroulant sur le territoire des communes d’Epinay-sur-Orge et de Savigny-sur-Orge, cela explique que la Ville de Morsang n’a été ni concertée ni informée.

Ces travaux, démarrés le 8 mai, sont prévus pour une durée de deux mois incluant trois week-ends : 8/10 mai, 21/24 mai et 30 mai/1er juin au cours desquels les travaux se déroulent également de nuit. IdF Mobilité précisant en outre, qu’en cas d’aléas techniques, des nuits supplémentaires pourront être impactées entre le 8 et 13 juin et entre le 23 juin et le 4 juillet.

Ile-de-France Mobilité explique ce nouveau calendrier par le fait que ces travaux, s’ils ne se réalisaient pas durant les deux mois à venir, ne pourraient pas être reprogrammés avant plusieurs mois, retardant ainsi la mise en service du T12 Express. Elle justifie par ailleurs son choix technique de « vibrofonçage » (technique très bruyante), par la nature du talus qui ne permettrait pas la mise en œuvre de méthode moins sonore.

Si l’on peut comprendre le besoin de rattraper le temps perdu par le chantier, il est par contre tout à fait incompréhensible et inacceptable que la Ville de Morsang n’ait pas été concertée par IdF Mobilité alors qu’il était totalement prévisible que le bruit ne s’arrêterait pas aux limites d’Epinay et de Savigny. Il est également inacceptable que le chantier ne respecte pas le repos nocturne des habitants, au moins entre 23h et 7h.

C’est le sens du courrier que je viens d’adresser à Mme Pécresse, Présidente d’IdF Mobilité, et dans lequel je lui demande de faire suspendre les travaux de nuit.

Marjolaine Rauze
Maire de Morsang